DPE volontaire à Bordeaux et en Gironde : profitez du savoir-faire de nos experts ! - 30/09/2019

Une étude récente opérée par la plateforme d’annonces immobilières Se Loger a révélé que la ville de Bordeaux, et plus globalement le département de la Gironde, abrite un parc immobilier très peu énergivore avec une consommations énergétique moyenne de 171 kWh/m2/an. Assurément la Gironde et sa préfecture Bordeaux, secteur d’intervention de notre cabinet de diagnostics immobiliers HELLODIAG, aura beaucoup moins de souci à se faire après la promulgation de la loi Energie et Climat, adoptée jeudi 26 septembre, dont un des objectifs majeurs est d’éradiquer d’ici 2028 les logements énergivores dits passoires énergétiques. Néanmoins, cette lutte écologique n’est pas encore terminée en Gironde et il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine. Pour ceux qui hésitent encore à franchir le cap de la transition énergétique ou qui souhaitent tout simplement se renseigner par rapport à leur bien, il existe un moyen peu onéreux de répondre à leur demande et même s’ils n’ont aucun objectif de vente ou de location. Comment ? En commandant un diagnostic de performance énergétique auprès d’un professionnel du diagnostic immobilier.


Le DPE : un état des lieux d’un bien en matière de performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique, obligatoire en cas de vente ou de location d’un bien, est un document informatif également très utile pour un propriétaire qui souhaite savoir si son logement est énergivore. En effet, le savoir-faire du diagnostiqueur immobilier qui effectue le DPE en employant une méthodologie réglementée, va permettre au propriétaire de connaitre deux appréciations essentielles du bien : sa note Energie, soit celle qui mesure la capacité de logement à être économe en énergie et sa note Climat, l’évaluation du niveau de pollution du logement, toutes deux exprimées par des lettres allant de A (performance optimale) à G (performance très mauvaise). Alors que la loi Energie et Climat prévoit de sanctionner les propriétaires de biens énergivores, soit ceux qui ont obtenu un résultat DPE F ou G, la réalisation d’un DPE s’avère essentielle pour comprendre comment corriger un mauvais résultat.

 

Le DPE : de précieux conseils et une étude chiffrée des améliorations possibles

En plus, le diagnostic de performance énergétique génère un rapport qui ne s’arrête pas à une simple évaluation de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre annuelles d’un bien. Le rapport du DPE comporte aussi de nombreuses recommandations pour économiser l’énergie et des préconisations de travaux pour permettre au bien étudié d’afficher un meilleur résultat. De tels atouts font du DPE un diagnostic très pertinent avant une rénovation énergétique, d’autant plus qu’actuellement il fait l’objet d’une harmonisation et d’une fiabilisation accrue qui le rendra opposable à partir de 2021.


« Retour aux actualités