Le confinement n’empêche pas le diagnostic immobilier de Bordeaux de rester en veille - 18/03/2020

Même s’il est évident que l’activité de diagnostiqueur immobilier ne peut être poursuivie normalement à Bordeaux depuis le 16 mars dernier, date du début du confinement pour contrer la propagation du virus Covid-19, le secteur est en effervescence et non seulement pour savoir comment il doit procéder pour survivre à cette épreuve sanitaire et économique d’envergure.

En effet, depuis la décision commune de la plupart des diagnostiqueurs immobiliers de quasiment cesser leur activité, ne gardant que les interventions urgentes qui ne peuvent être différées, le secteur du diagnostic immobilier de Bordeaux, de Gironde et d’ailleurs songe à la manière d’exercer son activité dans les cas exceptionnels dans le contexte sanitaire actuel, ainsi qu’à celle de reprendre progressivement l’activité après le confinement.

Des modes opératoires pour adapter chaque diagnostic immobilier à la crise sanitaire

Face à la pandémie et malgré l’arrêt quasi complet de leur activité, les professionnels du diagnostic immobilier de Bordeaux, du département de la Gironde et du reste du territoire ont pris une décision commune, celle de déterminer des protocoles d’intervention en adéquation avec la situation. Une fois définis, ces modes opératoires leur permettront d’intervenir en toute sécurité pour tout situation d’urgence durant le confinement et de même pour toute expertise après le confinement, aux fins d’éviter toute nouvelle propagation du Covid-19.

 

En effet, il n’est plus question désormais de réaliser les diagnostics immobiliers habituels sur le même modèle qu’avant. Il faut introduire dorénavant des mesures de prévention et de protection en corrélation parfaite avec le risque sanitaire qui sévit désormais sur notre territoire et ce, pour chaque diagnostic, repérage et contrôle obligatoire.

Diagnostic immobilier à Bordeaux : une profession déjà formée à d’autres risques sanitaires

Les précautions à prendre pour éviter toute contamination par le Covid-19 sont presque une formalité pour le diagnostic immobilier de Bordeaux et d’ailleurs. En effet, la profession de diagnostiqueur immobilier comporte déjà bon nombre de compétences et de savoir-faire en matière de prévention des risques sanitaires.

En effet, lors d’interventions comme le repérage amiante avant travaux ou avant démolition, les opérateurs de repérage connaissent parfaitement les risques sanitaires liés à l’amiante. Ils sont aussi dotés d’équipements de protection individuelle sophistiqués, comme les appareils de protection respiratoire, les combinaisons étanches, les gants, etc. Pour rappel, une exposition même courte à des fibres d’amiante peut provoquer des pathologies graves et ce, même des années après avoir été exposé brièvement.


« Retour aux actualités