L’année 2020 commence fort dans le secteur du diagnostic immobilier de Bordeaux ! - 19/01/2020

 

A l’instar de toutes les autres grandes métropoles françaises, la préfecture de la Gironde est un territoire de prédilection pour les diagnostics immobiliers grâce au dynamisme de son marché de l’immobilier. Dans ce secteur, la veille réglementaire joue un rôle essentiel qui permet aux diagnostiqueurs immobiliers de Bordeaux et d’ailleurs de suivre en continu l’évolution de la réglementation. Ainsi, depuis le 1er janvier 2020, de nombreux changements sont intervenus qui viennent encadrer et compléter les diagnostics immobiliers courants de vente et de location mais aussi ceux préalables ou consécutifs à des chantiers de rénovation.

 

Quels diagnostics immobiliers de vente et de location sont impactés depuis janvier ?

En Gironde, territoire d’intervention de notre cabinet HELLODIAG, les diagnostiqueurs immobiliers ont pris note de l’instauration du passeport technique gaz, un dossier destiné à relater l’historique des interventions menées au sein des installations de gaz. Les nouvelles installations de gaz doivent donc désormais disposer de ce document mais aussi les anciennes, dès lors qu’elles datent d’après le 25 août 1978. Le diagnostic gaz doit faire partie intégrante de de ce dossier. Autre changement, mais à venir cette fois, l’état des risques et pollutions (ERP), même s’il n’est pas impacté de suite va comporter à partir du 1er juin 2020, une autre information : la mention de la présence d’un PEB (plan d’exposition au bruit) au sein de la zone où se situe le bien. Quant au DPE (diagnostic de performance énergétique), cette expertise incontournable intervient de nouveau dans le cadre du prêt à taux zéro (PTZ) pour évaluer la performance énergétique initiale d’un logement à rénover et les travaux à effectuer pour faire atteindre aux passoires thermiques une note énergétique autre que F ou G.

 

Quelles autres prestations de diagnostic immobilier sont visées par la réglementation de janvier ?

Le repérage plomb avant travaux est également impacté par l’arrêté de compétence en radioprotection entré en vigueur depuis le 1er janvier 2020. Rappelons que pour la prévention du risque plomb, la compétence en radioprotection est nécessaire puisqu’il faut utiliser un appareil à source radioactive pour détecter le plomb et mesurer sa teneur. Quant au repérage amiante avant travaux, il fait l’objet d’un nouvel arrêté qui réintroduit la certification amiante avec mention, même s’il accorde une période de remise à niveau jusqu’au 30 juin 2020.


« Retour aux actualités